Nous allons distinguer deux parties qui seront essentielles dans l'entretien de votre vélo : le nettoyage et la révision.

Le nettoyage

Si vous utilisez un VTT ou un vélo de course/triathlon il est recommandé de le nettoyer après chaque sortie. En le faisaint régulièrement, vous allez retarder l'usure et le vélo restera dans un état irréprochable.

1. Fixer votre vélo

Pour un meilleur confort, vous devez disposer d'un espace assez grand ou vous allez devoir fixer votre vélo. Plusieurs solutions s'offrent à vous, vous pouvez le poser contre un mur ou un arbre par exemple ou même le retourner. L'idéal reste d'avoir un support vélo de ce type 

Une fois que votre vélo est bien fixé, vous pouvez commencer à séparer les éléments.

2. Rincer le vélo dans son ensemble

Si vous ressortez votre vélo après plusieurs mois dans votre garage, vous pouvez commencer par rincer l'ensemble du vélo idéalement avec un jet d'eau. Sinon, vous pouvez très bien le faire à l'aide d'un seau et d'une éponge.

3. Dégraisser

Pour cette étape, vous allez devoir vous concentrer sur la transmission. Munissez vous d'une brosse souple ainsi que d'un produit type "dégraissant" que vous pouvez trouver assez facilement dans une boutique cycle ou magasin de sport.

Les différents éléments que vous allez devoir astiquer :

  • le dérailleur arrière 
  • Les plateaux
  • Les pignons arrières 
  • La chaîne (vous frottez la chaîne en faisant tourner le pédalier)

Faites attention à ne pas mettre trop de produits et n'hésitez pas à frotter délicatement sur certaines zones (comme les pignons arrières). Attendez 5 minutes puis vous allez normalement voir que le dégraissant a déjà fait son effet. Vous pouvez ensuite rincer les zones où vous avez mis du dégraissant. 

4. Nettoyer en profondeur 

Il va falloir maintenant frotter pour finir en beauté de nettoyer votre monture. Nous vous conseillons de vous munir d'une éponge, d'un seau et d'un produit type spray nettoyant

Pour les zones à nettoyer, quand elles sont difficilement accessibles, vous pouvez utiliser une brosse. Sinon, l'éponge fera parfaitement l'affaire.

  • La chaîne et les plateaux = éponge
  • Les rayons et les roues = éponge
  • Le cadre, les étriers de frein, les accessoires = éponge
  • Les endroits inaccessibles, les plateaux et les pignons arrières = brosse

Une fois que vous avez effectué le lavage de l'ensemble des zones vous pouvez rincer de nouveau pour enlever l'ensemble de produits que vous avez mis sur vos composants et votre cadre

5. Sécher 

Nous arrivons enfin à l'étape finale : le séchage. C'est une étape très importante car certaines pièces de votre vélo peuvent s'abimer prématurément sous l'humidité. Munissez-vous d'un chiffon sec et n'oubliez pas les petites pièces.

L'entretien

Maintenant que nous avons vu comment bien nettoyer son vélo, nous allons voir comment bien l'entretenir pour qu'il soit opérationnel avant et après chaque sortie.

1. Les pneus

Vérifier la pression et l'état de vos pneus avant chaque sortie. Pour un vélo de route/triathlon, la pression doit être entre 7 et 8 bars (à ajuster selon votre poids et votre pratique). Si vous constatez des trous, fissures, etc.. il  faudra alors changer vos pneus. Ayez en tête que la durée de vie des pneus peut être très variable suivant votre pratique. Il est donc important de les vérifier régulièrement pour éviter de se retrouver sur le flan lors d'une de vos sorties.

2. Usure de la chaine et lubrification

Si jamais votre chaine est trop étirée, cela peut engendrer une usure prématurée de vos pignons et de vos plateaux. Vérifier donc qu'elle soit bien tendue. Comment faire ? il suffit de tirer sur la chaîne lorsqu'elle est sur le grand plateau. S’il apparaît un espace conséquent (plus de la moitié de la hauteur d’une dent) entre le plateau et la chaîne : la chaîne est usée. Une chaîne neuve reste quasiment collée au plateau. Pour finir, lubrifier la chaine avec un produit adapté.



3. Vérification des freins et des vitesses

Vérifier toujours si vos freins sont fonctionnels et si vous pouvez vous arrêter facilement. Si vous sentez un peu de jeu, vérifier vos patins et regarder également la tension de vos cables. Pour les freins à disque, vos plaquettes sont à remplacer lorsqu'il reste moins d’un millimètre de garnitures.

4. Vérification des sérrages 

  • la selle et tige de selle

  • la potence

  • les roues (attaches rapides ou écrous)

  • les leviers de freins

  • les manivelles et les pédales

  • les dérailleurs (vis de fixation)

  • les accessoires (panier, porte-bagage, garde-boues, etc)

5. Vérification du matériel de réparation

Pour finir, vérifier que vous disposez du matériel de réparation nécéssaire en cas de crevaison ou souci technique. Démonte pneus, chambre à air (au moins deux), pompes ou cartouches de CO2 et multi tool.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour rouler sereinement !